Une comédie drôle et acide

Par 20 janvier 2020 à 14:57

Devenir propriétaire, c’est le rêve de bien des gens. Lorsqu’il devient possible de le réaliser, c’est : trouver un coin de paradis, définir la disposition des pièces, choisir des matériaux, etc. et se réjouir. Au bout du processus, la réalité coupe les ardeurs et rafraîchit les illusions : accès difficiles, sous une apparente politesse voisins indélicats voir envahissants, maîtres d’ouvrage peu scrupuleux, bref « l’enfer c’est les autres ». Ce roman est à la fois une comédie drôle et acide, un thriller grinçant et cruel, une approche anthropologique savoureuse et ravageuse, tout à fait plausible.

Jacqueline – Bibliothèque de La Tour-de-Peilz, novembre 2019